Frédérique Vidal, ministre déléguée à l’indécence supérieure

admin 13 novembre 2019 Commentaires fermés sur Frédérique Vidal, ministre déléguée à l’indécence supérieure
Frédérique Vidal, ministre déléguée à l’indécence supérieure

Cela fait maintenant cinq jours que notre camarade a tenté de s’immoler par le feu devant le CROUS de Lyon, revendiquant son acte comme politique. Ce mardi, des milliers de personnes se sont rassemblées partout en France pour crier leur solidarité et exiger la fin de la misère étudiante, pour que telles tragédies ne se reproduisent pas. Au soir, enfin, le ministère est sorti de son silence : la ministre, Frédérique Vidal, a publié un communiqué, chose dont elle n’avait jusqu’à présent pas eu le temps.

Mais, plutôt que d’exprimer sa solidarité aux proches de notre camarade, elle a préféré s’offusquer d’une grille enfoncée. Plutôt que de répondre à nos revendications et d’annoncer un plan massif pour résorber la misère étudiante, elle a préféré s’inquiéter de l’action des étudiant-e-s lillois-es contre la tournée de dédicace d’un retraité de la présidence de la république. Plutôt que de dénoncer la violence de ce qui est arrivé à notre camarade, elle a préféré ignorer le message clair, net, précis qu’il a laissé.

La stratégie du gouvernement est rodée. Ils commencent par se masquer les yeux, font semblant de ne rien avoir vu et espèrent qu’ainsi les problèmes disparaissent. Puis viennent les fake news, pour ne pas dire les mensonges. Malgré ce que notre camarade a écrit, ici est nié le fait que son acte puisse être politique. Enfin, ils hurlent à la violence, aux valeurs bafouées de l’université, à la République assassinée.

Nous ne tomberons pas dans le piège. Nous les laisserons à leurs polémiques stériles destinées à masquer une réalité qu’ils ne veulent pas voir. Mais nous voulons des réponses à nos revendications. Maintenant. Pour que cela ne se reproduise pas.

Comments are closed.